Companeras au “mois du documentaire” dans le fumelois

Companeras, un documentaire de Jean ORTIZ et Dominique GAUTHIER

Dans le cadre du “mois du doc”, le cinéma Liberty de Monsempron-Libos propose un double programme le mercredi 18 novembre 2015. Le premier film, à 18h 15, est consacré au documentaire de Jean ORTIZ sur le thème des républicaines espagnoles depuis les années 1920 jusqu’à nos jours. Comme Fumel est un lieu important de l’accueil de la diaspora républicaine espagnole, il paraissait normal de présenter cette œuvre au public de notre région.

Compañeras de la lucha anti facista.
Compañeras de la lucha anti facista.

En Espagne, la période de la guerre civile est recouverte d’un voile que le peuple a du mal à déchirer. Contrairement à d’autres démocraties débarrassées du joug dictatorial, les partis politiques espagnols dits de gouvernement refusent obstinément de reconnaitre les crimes du franquisme pour les uns et commettent de bien timides avancées pour les autres. Le fumelois, terre d’accueil de nombreux républicains espagnols dont les descendants peuplent encore ce territoire doit aussi connaître cette histoire. Pour cette raison, l’association MER 47 – Mémoire de l’Espagne Républicaine en Lot-et-Garonne – et sa délégation fuméloise ont invité les réalisateurs Jean ORTIZ et Dominique GAUTHIER à présenter leur nouveau documentaire « Compañeras » au Ciné Liberty de Monsempron-Libos, le mercredi 18 novembre à 18h 15 dans le cadre du « Mois du documentaire ».

Pendant dix ans, les deux documentaristes ont sillonné les routes à la recherche de témoins féminins. Leur but était de sortir de l’ombre l’engagement des femmes espagnoles dans le combat contre les forces conservatrices et pour assurer le succès des avancées démocratiques sans précédent de la jeune République.

Sans occulter les difficultés, voire les divisions qui ont miné le camp républicain, abandonné par les démocraties occidentales plus soucieuses d’amadouer les dictateurs que de soutenir l’effort de guerre des républicains espagnols confrontés à ces mêmes dictateurs, soutiens essentiels des fascistes espagnols.

Le témoignage des companeras

Ces rencontres avec ces femmes courage, ces mères, épouses, miliciennes, combattantes, guerilleras, agents de liaison racontent leur rôle dans la défense de la République espagnole et dans l’anti-franquisme si longtemps relégué, comme effacé de la mémoire collective espagnole. Les témoignages de ces femmes sont poignants, plus forts les uns que les autres.

Depuis la situation d’avant l’avènement de la République, en 1931, jusqu’à nos jours, elles évoquent avec brio, pudeur et parfois quelques silences évocateurs leurs espoirs et leurs souffrances. Sorties de leur condition de demi-esclaves par la République, elles replongent dans la soumission après la victoire des franquistes. La poursuite du combat dans la clandestinité, la prison, la torture n’ont pas entamé l’ardeur de ces combattantes. Elles parlent du retour à une démocratie bancale, suite à une transition sans rupture, après la disparition de Franco. C’est enfin une reconnaissance et un grand hommage que leur rend ce film documentaire.

A ne pas manquer !

Laisser un commentaire