Voyage en Cantabrie – 7 – Potes : hommage à Juanin

La résistance au franquisme en Cantabrie : recueillement sur la tombe de Juanin

Cap vers Potes (Près des Pics d’Europe), et son cimetière. Nous nous recueillons sur la tombe de l’avant dernier guérillero de ces montagnes tombé sous les balles franquistes en 1957, Juanin. Une plaque commémore son histoire.

MER 47 devant la tombe de Juanin
MER 47 devant la tombe de Juanin


Plaque de la fosse de Potes
Plaque sur la tombe de Juanin

Près de celle-ci, une autre montre l’emplacement d’une fosse commune contenant les corps de cinq personnes, deux guérilleros et trois membres d’une même famille, un père, une mère et une jeune fille de dix-huit ans, exécutés en 1952.

Fosse commune de Potes
Fosse commune de Potes

Ces deux plaques presque tombées dans l’oubli près d’une ville touristique, rappellent le combat de ces hommes épris de liberté qui se sont battus jusqu’au dernier dans les montagnes après la chute de la Cantabrie, dans des conditions d’existence difficiles, et traqués comme des bêtes.

Hors de ce cimetière, il n’y a aucune trace en ville de cette épopée qui pourtant a dû laisser des cicatrices dans la mémoire collective…

Liste de tous les articles de la catégorie :

Une pensée sur “Voyage en Cantabrie – 7 – Potes : hommage à Juanin”

  1. j’ai lu puis vu toutes les vidéos.Enorme respect pour ce colossal travail de mémoire sans aide d’aucun gouvernement.Le peuple espagnol ne peut pas sortir du mensonge,de l’amnésie,Dans nos manuels d’histoire ,en FRANCE on continue de parler des nationalistes;le ciné espagnol a-t-il évoqué les horreurs de la posguerra et la présence des maquis longtemps après? MERCI

Laisser un commentaire