29 septembre 2013 : UNE JOURNEE POUR TEMOIGNER DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ENVERS L’ESPAGNE REPUBLICAINE

Brigades InternationalesOn les appelait les combattants de la liberté, « levés avant le jour » ils sont venus du monde entier, beaucoup de France

Alors que les tenants de la non intervention abandonnaient le peuple espagnol face à  l’intervention massive des état fascistes italiens et portugais et nazi allemand, seuls plus de 35 000 volontaires venus du monde entier, les Brigades Internationales, ont sauvé l’honneur en combattant au côté de la République.

Continuer la lecture de « 29 septembre 2013 : UNE JOURNEE POUR TEMOIGNER DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ENVERS L’ESPAGNE REPUBLICAINE »

A AGEN, FUMEL, VILLENEUVE SUR LOT LA REPUBLIQUE AU CŒUR !

Trois rassemblements en Lot et Garonne pour commémorer le 82éme anniversaire de la proclamation de la République le 14 avril 1931.

A Agen rue de la deuxième république espagnole, à Fumel dans l’enceinte de l’usine Metaltemple qui a vu tant de républicains espagnols rejoindre leurs camarades français dans les maquis et la résistance, à Villeneuve sur Lot devant le monument symbolisant, square Machado, l’exode et les camps.

Pour se souvenir de ce qu’avait représenté pour les peuples d’Espagne la « Niña Bonita ».

Continuer la lecture de « A AGEN, FUMEL, VILLENEUVE SUR LOT LA REPUBLIQUE AU CŒUR ! »

EVA LA ROUGE

 Eva la rouge recherche son frère…

Documentaire D. Gautier, J. Ortiz, inédit, 12 minutes

Des dizaines de milliers d’enfants ont été volés par les franquistes à leurs mères républicaines (“l’anti-Espagne”) et confiés en “adoption” à des “familles catholiques” et “saines”, de “race supérieure espagnole”, afin de les “purifier”, “rééduquer”, et ce avec la participation essentielle de la Phalange et de l’Eglise espagnole. La dictature franquiste, par un décret de 1941, autorisa à changer le nom et le prénom de ces enfants.

 Ce crime d’Etat, crime contre l’humanité, est considéré comme IMPRESCRIPTIBLE. Toutes les lois, conventions, tous les traités européens, internationaux, obligent l’Etat espagnol à assumer ses responsabilités, à les rechercher.
Or, l’Etat espagnol et les différents gouvernements qui se sont succédés depuis la mort de Franco, ne font rien (et n’ont rien fait), alors qu’en Argentine (800 enfants volés) le gouvernement a mis en place une Commission de  recherche, une Banque de données ADN, une aide aux familles, et emprisonné des dizaines de tortionnaires, de militaires, coupables de “crimes contre l’humanité…Aucune loi dite d’ “amnistie” (en réalité d’impunité), ne peut amnistier ces faits.

Des dizaines de milliers d’Antonio hantent les rues, les villes et villages espagnols. Morts-vivants? Vivants-morts? Disparus en vie.

“EVA LA ROUGE”, cela se passe au centre du “monde libre”, en Union Européenne…
Après le rapt massif à des fins de revanche et d’épuration politique et idéologique (années de la Guerre d’Espagne et années 1940), les mêmes réseaux fascistes de religieuses, sages-femmes, notaires, médecins, avocats… se transformeront, jusqu’aux années 1970, en “mafia des maternités et hôpitaux”, à des fins lucratives de négoce.

L’Espagne reste une démocratie imparfaite, bancale, et la crise qu’elle vit appelle une République sociale et fédérale.
Jean Ortiz

Voici le lien pour le film. 
http://youtu.be/3ys8NK0nXU0

Riego – Hymne de la IIème République Espagnole

Rafael del Riego

Riego, un hymne pour la IIème République espagnole

L'”himno de Riego” a été composé en l’honneur du général Rafael del Riego. Il symbolisait la révolte contre l’absolutisme du roi Ferdinand VII. Il est devenu ensuite l’hymne officiel de la première république (1873-1874) puis de la deuxième république en 1931.

Continuer la lecture de « Riego – Hymne de la IIème République Espagnole »