le film “Josep” dans les cinémas associatifs du Lot-et-Garonne

Le film « » met en lumière une des principales activités de l’« Université des Sables » : le

Le film d’animation « Josep », du dessinateur de presse Aurel, est à l’affiche des cinémas associatifs du Lot-et-Garonne à partir du 30 septembre 2020. Du 13 au 16 octobre, en partenariat avec Écrans 47, une tournée est organisée dans un bon nombre de ces salles avec la participation de Jean-Louis Milesi, le scénariste du film (ancien scénariste de Robert Guediguian – entre autres) et en présence de .

Un film original et de qualité

« Josep », sélection Cannes 2020, est un film d’animation dont le thème est la vécue par l’artiste catalan Josep Bartolí (1). Militant du parti communiste catalan, il défend la autant avec son crayon qu’avec les armes.

Le réalisateur Aurel, dessinateur lui-même – Le Canard Enchaîné, Le Monde, Politis, … – s’est inspiré de l’œuvre graphique de Bartolí pour lui rendre hommage à travers ses propres dessins.

Synopsis

« Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la , le gouvernement français les parque dans des . Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l’histoire vraie de Josep Bartolí, combattant anti franquiste et artiste d’exception. »

Les séances

Soutenues par la région Nouvelle Aquitaine, plusieurs séances sont organisées dans les cinémas en présence ou non d’invités.

Jean-Louis Milesi, le scénariste du film sera présent :
13 Oct – – Le Confluent – 20h30 avec MER47
14 Oct – Le Rex – Tonneins – 20h30
15 Oct – Les Montreurs – Agen – 20h30 avec MER47
16 Oct – Le Plaza – Marmande – 18h30 avec MER47

Des séances auront également lieu : 
30 Sept – l’Utopie – Ste-Livrade – 20h30 avec Véronique Moulinié (2) et MER47
8 Oct – le Liberty – Monsempron – 20h30 avec Véronique Moulinié (2) et MER47
9 Oct – l’Odyssee – Casteljaloux – 20h avec MER47

1 – “L’œuvre de Josep Bartolí (Barcelone, 1910-New York, 1995) est la plus représentative du groupe des humoristes graphiques dans l’ européen. Elle complète la trajectoire de ceux qui se sont au Mexique où dans d’autres pays comme le Chili, l’Argentine, le Venezuela, Cuba ou les États-Unis.
Bartolí a été interné dans sept camps avant de traverser l’océan Atlantique, une expérience qu’il a décrite dans une série de dessins publiés au Mexique, en 1944, dans le livre “Camps de concentration”.
Il retrace de façon dramatique la figure des réfugiés derrière les barbelés, celle des soldats mutilés et des  malades épuisés et, finalement, les dures conditions vécues par les détenus, dont beaucoup ont été affectés aux « Compagnies et Groupements de travailleurs étrangers » qui, à partir de fin 1939, ont remplacé les travailleurs français, mobilisés sur les frontières de l’Est de la France.” -traduction d’un extrait de l’article paru sur le site de Publico.es d’après une dépêche de l’agence EFE en 2009.

2 – Véronique Moulinié est anthropologue, directrice de recherche au CNRS. Elle interviendra sur le thème de la patrimonialisation des œuvres produites par l’« Université des Sables ». Extrait d’une vidéo publiée sur la page Les camps de réfugiés, un devoir de mémoire sur le site de France Culture :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.