Un sacré chemin pour Caminar

 

Un  an après sa création la coordination Caminar a tenu son le 30 mai 2015 à Toulouse, une intense de réflexion centrée sur  l’activité des mois écoulés et de nombreux  projets.

Depuis le 15 mars 2014, date de l’assemblée constitutive de la Coordination nationale des associations mémorielles françaises, Caminar s’est affirmée et renforcée.

Le 30 mai a été l’occasion d’accueillir de nouveaux adhérents, associations ou adhérents individuels, riches de leur diversité et de leurs expériences, soucieux de développer les échanges mutuels et de rendre plus efficace leur action.

 

Un bilan, des outils  et des progrès dans l’échange et dans l’action 

Dans son  rapport d’activité la secrétaire Carmela Pizarroso a évoqué les points forts de l’année écoulée, des journées fondatrices « L’Avenir de la Mémoire »  des 31 mai et 1er juin 2014 à la signature solennelle à l’hôtel de ville de Toulouse de la Charte de Coopération.

Des multiples manifestations auxquelles Caminar a participé en Espagne et  en France  à ses interventions par pétitions, lettres, démarches…

Des chantiers et formations en cours autour du site de Caminar pour le dialogue et l’échange d’informations  au réalisé par la commission Documentation autour du projet « Documents et  Outils pour la Mémoire et l’Action aujourd’hui ».

Le président Emmanuel Dorronsoro a souligné dans son le travail collectif qui a permis d’arriver à ces premiers résultats dans un climat fraternel, franc et loyal.

Il a insisté sur la nécessité, avec l’arrivée de nouveaux adhérents parfois très éloignés géographiquement, de rechercher des méthodes de travail et de décision assurant l’implication et la participation effective de tous au-delà du noyau «sudiste » initial.

 

Des projets  pour l’année à venir

C’est avec le souci de rassembler  tout le mouvement mémoriel au-delà des rangs de Caminar,  dans le respect de son originalité et de sa diversité,  que l’assemblée générale a décidé de renouveler ses démarches pour, qu’à l’instar de ce qui a été fait en Argentine, soit instituée une « Journée Nationale d’Hommage à l’Exil de l’ ».

Elle s’est aussi  associée au projet d’érection à Paris d’un d’ « Hommage de la République Française aux Combattants de l’Espagne Républicaine pour la Libération de la France» initié par Evelyn Mesquida, déjà  partiellement financé,  et a constitué à cet effet un groupe de travail sous la responsabilité de ,  présidente d’honneur de Caminar.

Elle a également décidé d’engager toutes ses forces pour assurer le succès des des Associations Mémorielles françaises et espagnoles dont l’organisation a été confiée à Caminar qui doivent se dérouler à Bordeaux les 9,10 et 11 octobre 2015.

Des Rencontres qui, autour du  thème central  « Vérité, , Réparation : quel espoir pour l’Espagne? », dresseront un  bilan des luttes pour la et débattront des actions à mener contre l’oubli et l’impunité organisés  par « las  ».

 

Une assemblée générale riche enfin en  débats et  projets, que l’espace dont nous disposons ne nous permet pas d’évoquer, qui a renouvelé les instances de la coordination Caminar avec la volonté d’allier efficacité et respect des diversités.

 

2 réponses sur “Un sacré chemin pour Caminar”

  1. à Villeneuve sur lot sur le côté de l’ossuaire militaire des morts pour la France du cimetière Ste Catherine, est gravé le nom de Thomas Vilacorta décédé le 07/07/ 1944 à LAUZUN et né à Santander. je n’ai trouvé aucun renseignement concernant son décès Il serait mort assassiné par la milice mais je n’ai rien du côté des réfugiés Républicains Pouvez vous faire appel à leur mémoire .? Je vous en remercie d’avance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.