QUEIPO DE LLANO, LE BOUCHER DE L’ANDALOUSIE

Queipo à la radio de Séville

Les militaires soulevés ont toujours besoin d’un ennemi pour se justifier

Au moment où est rédigé cet article, François Robinne explique, sur France Culture et au sujet du coup d’état militaire en Birmanie, que les officiers généraux n’ont pas besoin de légitimité mais seulement de se trouver un ennemi. C’est exactement ce qu’ont fait les généraux félons espagnols en 1936. En la matière, Queipo de Llano n’est pas en reste, lui qui a utilisé la radio pour appeler au meurtre en accusant les républicains d’abriter des rouges dégénérés, des homosexuels, des femmes pratiquant l’amour libre et en désignant Moscou comme l’artisan du désordre politique, social et de la dépravation morale de la société espagnole.

Continuer la lecture de « QUEIPO DE LLANO, LE BOUCHER DE L’ANDALOUSIE »

SAN JUAN DE LA PEÑA ET LES EXPOS D’ARMH – voyage MER 47 – 4

Le 15 avril était jour de retour en France et sur le trajet nous nous sommes arrêtés au monastère de San Juan de la Peña. En pleines Pyrénées se trouve le spectaculaire espace du Paysage Protégé de San Juan de la Peña et du Monte Oroel, et entre ses éléments plus remarquables on peut trouver le Vieux Monastère de San Juan de la Peña, trésor de l´époque médiévale.

Devant San Juan de la Peña

Continuer la lecture de « SAN JUAN DE LA PEÑA ET LES EXPOS D’ARMH – voyage MER 47 – 4 »

La niña bonita à Aiguillon – 1 : au rendez-vous de la cité scolaire Stendhal

Dans le cadre de la semaine espagnole, organisée à Aiguillon du 10 au 16 avril, pour célébrer le 85ème anniversaire de la seconde République espagnole, les professeurs d’espagnol ont amené 150 élèves des classes de 3°, 2°5 et 1°L visiter l’exposition organisée par l’association MER 47 et assister à une rencontre avec un républicain espagnol.

Continuer la lecture de « La niña bonita à Aiguillon – 1 : au rendez-vous de la cité scolaire Stendhal »

LA MEMOIRE HISTORIQUE A SARTAGUDA, PUEBLO DE LAS VIUDAS

La mémoire historique à l’œuvre dans le Mémorial de Sartaguda

 Suite au travail de mémoire historique entrepris par les associations mémorielles de Navarre, conjointement au gouvernement, le parc de la Memoria fut inauguré le 10 mai 2008, en présence de milliers de personnes. C’est le maire de l’époque José RAMON MARTINEZ et Julio SESMA de l’association Las Viudas de Sartaguda, qui nous présentent ce lieu emblématique.

Continuer la lecture de « LA MEMOIRE HISTORIQUE A SARTAGUDA, PUEBLO DE LAS VIUDAS »

VOYAGE DE LA MEMOIRE HISTORIQUE : JACA

La mémoire historique à l’honneur sur les terres du Cercle Républicain de Jaca

 Voyage sur les terres du Cercle Républicain de Jaca ” Galan y Garcia” en compagnie de l’un de ses membres, Josechu DOMINGUEZ. Nous visitons l’ancien cimetière, qui garde les traces des massacres qui se sont abattus sur cette petite ville de garnison, ainsi que la cité des capitaines Angel GARCIA HERNANDEZ et Fermin GALAN RODRIGUEZ, morts d’avoir proclamé la république trop tôt. La mémoire historique leur rend désormais hommage.

Continuer la lecture de « VOYAGE DE LA MEMOIRE HISTORIQUE : JACA »

MEMOIRE HISTORIQUE A PAMPELUNE : MANIFESTATION D’ABEL AZCONA

MER 47 s’implique dans une œuvre d’art revendiquant le droit à la mémoire historique.

L’artiste Abel AZCONA a présenté une œuvre d’art éphémère intitulée « Enterrados », enterrant symboliquement des descendants de fusillés et d’exilés. Quatre membres de MER 47 ont eu l’honneur de participer à ce témoignage de mémoire historique, repris par les journaux et les chaines de télévision de Navarre.

Continuer la lecture de « MEMOIRE HISTORIQUE A PAMPELUNE : MANIFESTATION D’ABEL AZCONA »

VOYAGE SUR LES TRACES DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE :LA GARE DE CANFRANC

Une gare lutte contre le nazisme : Mémoire Historique, espionnage, l’or et le tungstène.

 Une immense gare au creux de la montagne devient le théâtre d’une page méconnue de la mémoire historique. Des hommes et des femmes ont risqué leur vie afin de contribuer à la défaite du nazisme et sauver la vie de familles juives.

Continuer la lecture de « VOYAGE SUR LES TRACES DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE :LA GARE DE CANFRANC »

LES TRACES DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE : OLORON ET BUZIET

Les républicains et guérilleros espagnols honorés à travers un parcours dans les localités d’Oloron et de Buziet : du camp de Gurs au maquis du Béarn.

 Nous avons fait un parcours initiatique pour découvrir la ville d’Oloron à travers sa Maison du Patrimoine et le village de Buziet, gardant l’empreinte du combat des républicains espagnols.

Continuer la lecture de « LES TRACES DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE : OLORON ET BUZIET »

Un sacré chemin pour Caminar

 

Un  an après sa création la coordination Caminar a tenu son assemblée générale le 30 mai 2015 à Toulouse, une intense journée de réflexion centrée sur  l’activité des mois écoulés et de nombreux  projets.

Depuis le 15 mars 2014, date de l’assemblée constitutive de la Coordination nationale des associations mémorielles françaises, Caminar s’est affirmée et renforcée.

Continuer la lecture de « Un sacré chemin pour Caminar »

COLLOQUE DE NERAC SUR LA REVOLUTION DES ASTURIES D’OCTOBRE 1934

HOMMAGE A LA REVOLUTION DES ASTURIES ET AUX EVENEMENTS D’OCTOBRE 1934 LORS DE DEUX JOURNEES QUI SE SONT TENUES À L’ESPACE D’ALBRET DE NERAC

Ce colloque s’est tenu sous les auspices de MER47, les amis du Vieux Nérac, Ancrage, Geneviève Dreyfus-Armand,  et David Ruiz, professeur  émérite à l’université d’Oviedo et spécialiste de cette période. Ces journées avaient pour but de célébrer les quatre-vingt ans  de la révolution des Asturies. Nérac est d’ailleurs à ce jour la seule manifestation réunie pour analyser les faits historiques ayant marqué la vie de centaines de personnes, et prémonitoire de la guerre civile espagnole. Continuer la lecture de « COLLOQUE DE NERAC SUR LA REVOLUTION DES ASTURIES D’OCTOBRE 1934 »

CAMINAR ET L’AVENIR DE LA MEMOIRE A TOULOUSE

31 mai et 1er juin 2014 : Caminar a organisé deux journées intenses, pleines d’émotion.

Des échanges chaleureux, respectueux des différences et des sensibilités. La Mémoire Historique en action, avide de visiter les combats du passé pour mieux illustrer leur actualité, celle des idéaux toujours vivants malgré la longue nuit des années franquistes et « el pacto del silencio ». Continuer la lecture de « CAMINAR ET L’AVENIR DE LA MEMOIRE A TOULOUSE »

Voyage en Cantabrie – 6.4 – Conférence de Antonio Ontañon Toca : récupération de la Mémoire historique

Conférence de Antonio Ontañon Toca : récupération de la Mémoire historique

Antonio OntañonToca aborde la loi de la Récupération de la Mémoire Historique après une belle soirée récréative.

Le 2 Mai au soir, nous nous sommes retrouvés avec Waldo, le groupe de Camargo, Antonio OntañonTocaet son épouse. Nous avons chanté, lu des poèmes entre autres de Antonio Casares et nous avons pu avoir un petit échange avec Antonio.  Continuer la lecture de « Voyage en Cantabrie – 6.4 – Conférence de Antonio Ontañon Toca : récupération de la Mémoire historique »

15 mars 2014 : « ¡ Caminar ! »

Historique : des associations mémorielles créent une coordination nationale

Ella está en el horizonte, dice Fernando Birri.
Me acerco dos pasos, ella se aleja dos pasos.
Caminamos diez pasos y el horizonte se corre diez pasos más allá.
Por mucho que yo camine, nunca la alcanzaré.
¿ Para qué sirve la utopía ?

Para eso sirve, para Caminar

 « ¡ Caminar ! » est née dans la capitale de l’exil républicain espagnol

C’est sous les auspices du poète uruguayen Eduardo Galeano qu’est née le 15 mars 2014 à Toulouse « ¡ Caminar ! » Coordination Nationale d’Organisations Mémorielles des Descendants et Amis des Exilés de l’Espagne Républicaine.

Continuer la lecture de « 15 mars 2014 : « ¡ Caminar ! » »