UNE ASSEMBLEE GENERALE 2014 TOURNEE VERS L’AVENIR

 

Avant le début de l'assemblée générale recueillement devant le Monument Départemental des Républicains Espagnols Square Antonio Machado
Avant le début de l’assemblée générale recueillement devant le Monument Départemental des Républicains Espagnols Square Antonio Machado

L’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de ses points forts : visite de la Maternité d’Elne, Argelés sur Mer, Collioure et le MUME, journée de rentrée sur les brigades internationales et hommage à notre vétéran et brigadiste lot et garonnais  Antoine PIÑOL, l’hospital Varsovia et le circuit de la Mémoire de Toulouse, capitale de l’Exil Républicain.

Commémorations aussi à Agen, Fumel et Villeneuve sur Lot de l’anniversaire de la Niña Bonita ; à Francescas, Condom  et Castelnau sur Auvignon des républicains espagnols engagés dans le combat antifasciste…..

L’avenir avec la naissance de Caminar, Coordination d’Organisations Mémorielles des Descendants et Amis des Exilés de l’Espagne Républicaine, à laquelle l’assemblée générale de  MER 47 décidait à l’unanimité d’adhérer.

L’avenir avec une direction rajeunie où les nietos seront plus présents, soucieux de mieux transmettre aux nouvelles générations la mémoire des combats passés et de faire vivre les valeurs de la République Espagnole.

LA CONFERENCE DE FABIEN GARRIDO

 

Fabien Garrido
Fabien Garrido

Après un repas copieux entrecoupé des sevillanas de nos amis de l’association Vega Baja, il revenait à notre ami Fabien Garrido d’évoquer le parcours des résistants républicains espagnols en zone Nord qui devait mener nombre d’entre eux en détention à Eysses puis à la déportation à Dachau.

Un exposé documenté sur une résistance difficile dans la zone occupée avec une forte présence militaire allemande et des outils de répression efficaces, gestapo et justice des cours martiales mêlées.

Et dans ce cadre une résistance dont le fer de lance étaient les républicains espagnols, concentrée pour une part essentielle autour des chantiers de l’organisation Todt du Mur de l’Atlantique.

Une résistance espagnole équivalente en nombre à celle de la zone libre mais plus méconnue que cette dernière.

Une écoute attentive pendant la conférence de Fabien Garrido
Une écoute attentive pendant la conférence de Fabien Garrido

Et une répression féroce, des arrestations et des rafles massives en Loire Atlantique et région parisienne en juin et juillet 1942 puis début 1943.

170 arrestations au total dont beaucoup se retrouveront ensuite à la centrale d’Eysses.

Là près de 80 républicains espagnols et une vingtaine de brigadistes s’organisaient au sein de leur propre collectif.

Aguerris par leur expérience de la guerre d’Espagne et d’abord réticents au plan d’évasion du collectif français ils étaient aux premiers postes lors de la révolte d’Eysses le 19 février 1944.

Un collectif toujours actif dans la déportation, à Dachau, avec notamment la mise en place de la gamelle de la solidarité qui, une fois remplie, était donnée au camarade le plus affaibli et  a permis de réduire d’autant la mortalité.

Un exposé dense et plein d’informations que MER 47 mettra prochainement en ligne sur son site.

 

LA PROJECTION DE « LA LETTRE A GABRIELLE »

 

LETTREUn documentaire émouvant, aller et retour entre Saint Malo en Bretagne, où s’était fixé José Garcia comme beaucoup des plus de 4 000 républicains espagnols du Mur de l’Atlantique, et Cijuela son village en Andalousie.

Aller et retour entre les combats d’hier contre le coup d’état fasciste,  la répression et l’humiliation des vaincus qui ont suivi,  et les combats d’aujourd’hui pour que cette mémoire vive, pour qu’enfin en Espagne les mots VERDAD JUSTICIA Y REPARACION deviennent réalité.

Dialogue aussi  entre Gabrielle et un père disparu pour qui elle était Rosita et témoignage de l’exil méconnu des réfugiés espagnols en Bretagne.

 

UNE IMAGE POUR FINIR

 

Celle de Fabien Garrido remettant à Jaime Olives une copie de l’ordre de recherche qui avait été émis contre lui le 5 juillet 1943 suite à son entrée en clandestinité le 3 mars 1943 avec instruction de le faire conduire au camp de concentration du Vernet.

INSTANTANÉS DE L'A.G 2014
INSTANTANÉS DE L’A.G 2014

Vous trouverez en pièce jointe :

–       Le procès-verbal de l’assemblée générale

P.V DE L’A.G DU 9 FEVRIER 2014

–       La présentation du documentaire « La lettre à Gabrielle » et du livre qui en est le reflet

La lettre à Gabrielle

–       Un entretien avec Gabrielle Garcia paru dans la revue Hopala !

Entretien Gabrielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.