80me anniversaire de la Retirada – retour sur l’année 2019

En ce printemps 2020, malgré le fait que l’attention d’une majorité d’entre-nous soit tournée vers des horizons incertains, 47 continue à œuvrer pour maintenir la flamme de la de l’exil des Républicains .

Nous vous proposons de consulter, en ligne, notre associatif de Juin 2019 consacré au 80me anniversaire de la Retirada. Profitez de ce confinement pour suivre notre travail sur ce sujet.

Reconnaissance de l’exil

Dans l’éditorial, notre Président, David Llamas, cite quelques phrases emblématiques prononcées par Pedro Sanchez, Président du Conseil des Ministres d’, en exercice, lors de sa visite à Montauban puis sur le site de l’ancien camp de concentration d’-sur-Mer et à Collioure en Février 2019. « Cette démocratie espagnole qui fut vaincue par la tyrannie […] Ces centaines de milliers d’espagnols et espagnoles qui auraient voulu ne pas être des héros, mais qui le furent », ces phrases sonnent comme une reconnaissance de l’exil forcé mais ils viennent trop tard pour tous les hommes et femmes exilés, disparus sans avoir pu les entendre de la bouche d’un responsable politique espagnol. Mais nous, leurs enfants, ne boudons pas notre plaisir !

La au secours des femmes exilées et enceintes

A la même époque, MER 47 organisait une conférence pour rappeler un épisode longtemps oublié : la solidarité en action à la . A cette occasion, Serge Barba, né dans cette maternité, a fait un exposé magistral sur cette épopée.

Lutter contre le silence et l’oubli

Ne passez pas à côté de la tournée que MER 47 a coordonné dans les cinémas de Sainte-Livrade-sur-Lot, Aiguillon, Agen, Fumel, Marmande pour lutter contre le silence et l’oubli, en Espagne, avec la projection du film « Le silence des autres ».

Conseils de lecture

Nous vous conseillons, aussi, les comptes-rendus de lecture d’ouvrages tels que « Los días azules de Antonio Machado » de Serge Barba, « Septfonds, 1939-1944. Dans l’archipel des camps français » de Geneviève Dreyfus-Armand et « Femmes en exil. – Les réfugiées espagnoles en France 1939-1942 » de Maëlle Maugendre.

Commémoration et Journées

Sans oublier l’hommage des jeunes lors de la commémoration du 75me anniversaire de la révolte et tentative d’évasion de la centrale d’Eysses et la présentation des Journées de Caminar d’Octobre 2019.

Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.