ASSEMBLEE GENERALE DE MER 47 : RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE MER 47 : RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITÉ POUR L’ANNÉE 2014 DE l’ASSOCIATION MÉMOIRE DE L’ESPAGNE RÉPUBLICAINE EN LOT-ET-GARONNE

Rapport moral présenté par le Secrétaire DAVID LLAMAS

Commémorations et cérémonies

Commémorations de la révolte de la centrale d’Eysses

Elles se sont déroulés à Villeneuve-sur-Lot les 22 et 23 février 2014, sous l’égide de l’association nationale pour la mémoire des résistants emprisonnés à Eysses et le comité du souvenir des fusillés et des déportés.

Cérémonie de remise de la médaille de commandeur de la légion d’honneur à José Antonio Alonso le 15 juin 2014

José Antonio Alonso, alias commandant Robert, a reçu cette médaille des mains de monsieur Jean-Pierre BEL, alors président du Sénat.

Cette cérémonie s’est déroulée près de Mirepoix en Ariège.

Alain MIRANDA, président de M.E.R. 47 y a assisté.

Cérémonies des 20 et 21 juin 2014

Comme chaque année ont eu lieu les commémorations des combats de juin 1944 ayant opposé le bataillon d’Armagnac et la 35ème brigade des guérilleros espagnols, aux troupes allemandes.

La première cérémonie s’est déroulée le 20 juin 2014 à Francescas, devant la stèle où 70 ans plus tôt, cinq résistants, républicains espagnols, avaient été tués par l’occupant.

Le lendemain des cérémonies ont eu lieu à Condom, devant la stèle du cimetière puis à Castelnau-sur-Auvignon. Signalons la présence des sous-préfet, sénateur et député de la circonscription.

Des gerbes ont été déposées au nom de MER 47.

L’inauguration du wagon du souvenir, le 31 mai 2014 à Penne d’Agenais

L’ANACR a acheté un wagon ayant été utilisé durant la seconde guerre mondiale pour la déportation.

Ce wagon est stationné en gare de Penne d’Agenais d’où ont été déportés le 30 mai 1944, les révoltés de la centrale d’Eysses.

L’ANACR a organisé une souscription afin de financer la restauration du wagon, et sa conversion en musée.

Sur décision de son conseil d’administration, l’association M.E.R. 47 a versé une contribution de 200 € à l’ANACR à ce titre.

M.E.R. 47 était représentée lors de la cérémonie d’inauguration du wagon.

Manifestation

Le 2 juin 2014, le premier ministre espagnol a annoncé l’abdication de monsieur Juan Carlos de Bourbon, qui exerçait les fonctions de roi d’Espagne.

Le jour même, après une consultation du secrétaire de l’association, Alain Miranda, en sa qualité de président de M.E.R. 47 a appelé à un rassemblement le lendemain rue de la deuxième République espagnole à Agen, ainsi qu’en tous lieux du département où nos amis pourraient se réunir.

Une dizaine de personnes était présente à Agen.

A la presse, qui a couvert cette action, Alain Miranda a exprimé le souhait que les espagnols soient consultés, par référendum, sur la forme de leur gouvernement.

Conférences et colloques

Conférence et projection du 9 février 2014

Après l’assemblée générale qui s’était tenue le matin, au siège de l’association, l’après-midi a été consacrée à :

  • une conférence de Fabien Garrido intitulée « l’Exil des républicains espagnols – Résistance et répression, d’Eysses à la déportation »,
  • la projection du film « La lettre à Gabrielle » de Gabrielle Garcia

Conférence du 11 septembre 2014 à Lacapelle-Biron

Luis Casares, Danielle Darquié et Alain Miranda ont été invités par le Comité ANACR de Fumel – Monsempron-Libos à animer une conférence à l’occasion de la venue de membres l’association Béarn Bigorre Aragon Navarre (ABBAN), sur les espagnols républicains en Lot-et-Garonne.

Colloque de Nérac des 18 et 19 octobre 2014

Il a été organisé en partenariat entre les associations M.E.R. 47, les amis du Vieux Nérac et la revue Ancrage. 

Il avait pour titre : « Espagne 1934, actualité et répercussions de la révolution des Asturies ». 

Sont intervenus au cours de ce colloque : 

– David Ruiz, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université d’Oviedo,
– Jean Ortiz, maître de conférences à l’université de Pau et des pays de l’Adour,
– Alexandre Fernandez, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux,
– Josu Chueca de l’université du Pays Basque,
– Manel Lopez Esteve, professeur à l’université de Lérida ?
– Cindy Coignard, docteur en études hispaniques,
– Céline Piot, docteur en histoire contemporaine,
– Xavier Iturralde, agrégé d’espagnol et doctorant à l’université de Paris la Défense,
– Marie Rolland et Robert Martin, fille et petit-fils de mineurs Asturiens

 Ce colloque s’est achevé par une table ronde autour de David Ruiz et de Veronica Gomez Fernandez, représentante du mouvement « Podemos ».

Coordination avec d’autres associations mémorielles

Coordination nationale

Assemblée générale constitutive de « Caminar » du 15 mars 2014

Elle s’est tenue à la maison de la laïcité à Toulouse.

Une délégation de M.E.R. 47 y a participé.

M.E.R. 47 est ainsi l’un des membres fondateurs de l’association « Caminar », coordination nationale d’organisations mémorielles des descendants et amis des exilés de l’Espagne républicaine.

Y ont également adhéré :

  • l’association pour le souvenir républicain en France (ASEREF), basée dans l’Hérault
  • Ay Carmela, de Gironde
  • IRIS-Mémoires d’Espagne, de Toulouse
  • Mémoria andando, de Decazeville
  • Mémoire de l’Espagne Républicaine, dans les Pyrénées-Atlantiques
  • Terre de mémoires et de luttes, à Oloron Sainte-Marie
  • les Amis des républicains espagnols en région parisienne, dont le siège est à Bobigny
  • Mémoire de l’histoire des républicains espagnols de l’Yonne,
  • Terre de fraternité, en Ariège
  • Présence de Manuel Azaña, de Montauban.

M.E.R. 47 est représentée au sein du conseil d’administration de « Caminar » par Alain Miranda et en cas d’empêchement de celui-ci par son suppléant, David Llamas.

Alain Miranda a été élu vice-président de « Caminar », dont le président est Emmanuel Dorronsoro, par ailleurs président de l’association girondine « Ay Carmela ».

José Antonio Alonso, commandant Robert, et Geneviève Dreyfus Armand sont présidents d’honneur.

Journées de Caminar des 31 mai et 1er juin 2014 à Toulouse

« Caminar » a organisé sur deux jours des conférences et débats sur le thème « l’avenir de la mémoire » en présence, outre de ses membres, de représentants d’associations ainsi que de deux élus du parlement de Navarre.

Ont notamment été évoquées les problématiques qui se posent aux associations, les ressorts parfois trouvés pour y faire face ou les contourner, ainsi que de l’actualité des luttes en vue de la reconnaissance de la vérité, de la justice et de la réparation.

Monsieur Jean Luc Moudenc, maire de Toulouse, a accueilli les conférenciers à l’hôtel de ville où a été solennellement signée la Charte de Caminar.

Plusieurs membres de M.E.R. 47 ont contribué ou assisté à ces journées.

Y ont ainsi activement participé :

  • Maria Priser et Philippe Bouvier qui ont pris part à une table ronde sur les actions menées en milieu scolaire, sous la présidence d’Alain Miranda,
  • Jean-Michel Cortes qui a présenté l’avancée de ses travaux de création du site internet de la coordination « Caminar ».

Les représentants d’associations espagnoles ont manifesté leur intérêt quant au processus de coordination entrepris par le biais de Caminar, et leur curiosité quant à l’avenir de cette coordination.

Rencontres transfrontalières du 12 au 14 septembre 2014 à Pampelune

Il est très utile pour les activités de MER 47 de rencontrer les représentants d’associations espagnoles, en vue de l’organisation de voyages, mais également pour confronter les différentes approches de la mémoire historique.

La présence de représentants d’associations françaises constitue de surcroît un appui à nos amis espagnols qui peuvent se saisir de cette occasion pour obtenir des édiles locaux, parfois rétifs au travail de mémoire, l’organisation de réceptions officielles.

Deux membres du conseil d’administration de MER 47 ont participé à ces rencontres : Alain MIRANDA et Richard LUNA.

A l’issue des rencontres un manifeste a été adopté, dont le texte est publié sur le blog de M.E.R. 47.

Voyage

M.E.R. 47 a organisé un voyage en Cantabrie et dans les Asturies du 30 avril au 4 mai 2014.

Y ont participé, outre des membres de notre association, des adhérents de M.E.R. (basée dans les Pyrénées-Atlantiques).

Ce voyage a conduit ses participants :

  • à Laredo, où ils ont été reçus par l’adjoint au maire de la commune devant le monument de la ville rappelant la déportation de onze de ses habitants dans des camps nazis,
  • dans les Asturies où, guidés par des militants locaux, ils ont visité le mémorial du « Pozo Fortuna », puits dans lequel les franquistes avaient jeté des centaines de personnes vivantes, entre 1937 et 1940,
  • à Mieres où ils se sont joints au défilé du 1er mai (comptant plusieurs dizaines de milliers de personnes…),
  • à Camargo où ils ont été accueillis par le maire, élu du « Partido Popular », qui dans son discours de bienvenue a indiqué qu’il fallait tourner la page du passé, ce à quoi il lui a été répondu qu’il était préalablement nécessaire de l’écrire et de la lire ; ils ont ensuite été guidés par des membres de l’opposition municipale devant un monument érigé en mémoire des victimes du fascisme et du nazisme, monument financé par les dons des militants,
  • au cimetière de Santander où Antonio Ontañon, président de l’association « Héroes de la Republica y de la Libertad» a exposé le sort de 1.200 victimes d’exécutions arbitraires,
  • à Potes où ils se sont inclinés devant la tombe de Juan Fernandez Ayala dit Juanin, avant-dernier guérillero des maquis de Cantabrie, tombé sous les balles franquistes le 24 avril 1957,
  • ainsi qu’à Santander, Saint-Sébastien, etc.

Concerts

Concert de Los Soles du 12 avril 2014 à Villeneuve-Sur-Lot

A l’occasion de l’anniversaire de la proclamation de la République espagnole le 14 avril 1931,

M.E.R. 47 a organisé la tenue d’un concert du groupe bordelais Los Soles.

A cette occasion Alain Miranda a présenté à l’assistance l’association et les valeurs de la République espagnole ; des poèmes de Pablo Neruda ont été lus.

Le concert a été suivi d’un échange convivial autour d’un verre de sangria et de quelques douceurs.

Concert de Rafa Lorenzo du 18 octobre 2014

En marge du colloque sur la révolte des Asturies de 1934, organisé conjointement par M.E.R. 47, les Amis du Vieux Nérac et la revue Ancrage, Rafa LORENZO, accompagné de son groupe musical a donné un concert à l’Espace d’Albret à Nérac, en reprenant notamment des chants de mineurs asturiens.

Repas

Deux repas ont été organisés pour nos adhérents et amis : l’un à l’occasion de l’assemblée générale du 9 février 2014, l’autre le 18 octobre 2014 dans le cadre du colloque de Nérac.

Communication

Le bulletin

M.E.R. 47 a diffusé à ses adhérents, au mois de septembre 2014 le troisième numéro de son bulletin d’information « España Republicana ».

Le blog

Le conseil d’administration a décidé d’intituler le blog de l’association : « Mémoire de l’exil républicain espagnol ».

Jean-Michel CORTES a dispensé une formation aux techniques de rédaction et de publication d’articles sur le site, afin d’améliorer le référencement du blog sur les moteurs de recherches.

Au cours de l’année 2014 ce blog a été alimenté de nombreux articles sur l’actualité de l’association.

Quelques photos…

Le Président Alain MIRANDA-SAIZ à la tribune de l'Assemblée générale ordinaire de MER 47
Alain MIRANDA-SAIZ à la tribune de l’Assemblée générale ordinaire de MER 47
Le Trésorier André ESCOBAR à la tribune de l'Assemblée générale ordinaire de MER 47
Le Trésorier André ESCOBAR à la tribune de l’Assemblée générale ordinaire de MER 47

Une pensée sur “ASSEMBLEE GENERALE DE MER 47 : RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.